logo Signexpert
Inscrivez-vous gratuitement  |  Mot de passe oublié?  
1000 EXPERTS-COMPTABLES DEJA INSCRITS !
 
*** Accéder au diagnostic export avec votre experpass ***
La plateforme d’information internationale des Experts Comptables

Bienvenue sur Expert-comptable-international.info > Le contexte économique

drapeau Moldavie Moldavie : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Depuis 1993, les gouvernements successifs ont tenté de réformer l'économie moldave avec un certain succès. Grâce aux fonds du FMI, de la Banque Mondiale et de la BERD, la Moldavie a pu financer ses réformes, notamment dans les domaines bancaire et financier. La croissance économique de la Moldavie a longtemps été stimulée par la consommation, la construction immobilière et les transferts de capitaux des travailleurs moldaves résidant à l'étranger. Néanmoins, le pays souffre d'un manque d'investissements et d'une hausse du taux d'inflation. Deux facteurs ont contribué à augmenter le niveau général des prix : d'une part, la hausse de la facture énergétique, notamment due à l'augmentation du prix du gaz importé de Russie, et d'autre part l'embargo russe sur le vin et les produits alimentaires moldaves entre 2006 et 2009.

La crise économique mondiale a touché la Moldavie même si son secteur bancaire, peu adepte des prêts et relativement peu ouvert à l'économie de marché, a été moins affecté. Le pays a été touché par trois biais : la baisse des transferts de capitaux des migrants vivant à l'étranger (qui comptaient toujours en 2013 pour près de 30% du PIB), la baisse des investissements étrangers et la baisse des échanges commerciaux en raison de la dégradation de la situation dans ses pays partenaires. Cela s’est traduit par une période de forte récession (chute du PIB de 6,5% en 2009). Toutefois, les prévisions de croissance ont été dépassées par la suite. La croissance a été de 4% en 2013 (contre 3,5% en 2012) avec une prévision de 4% pour 2014. Le chômage aura reculé en 2013 avec 4,5% (contre 6,6% en 2012) et l'inflation est restée stable à 4,6% en 2013 contre 4,7% en 2012.

La Moldavie a donc renoué avec la croissance après une période de turbulences politiques qui ont conduit à la chute du gouvernement communiste en 2009 mais celle-ci demeure tributaire de nombreux facteurs extérieurs a commencer par la santé économique de ses voisins et de l'UE vers lesquels ses exportations sont maintenant dirigées. La Moldavie demeure aussi le pays le plus pauvre d’Europe : environ un quart de la population vivait encore sous le seuil de pauvreté en 2013.

 
Indicateurs de croissance 20102011201220132014 (e)
PIB (milliards USD) 5,817,027,25e7,88e8,49
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 7,16,8-0,84,04,0
PIB par habitant (USD) 1.6311.9712.037e2.2142.387
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 26,523,123,9e23,5e23,3
Taux d'inflation (%) 7,47,74,64,44,3
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,45-0,79-0,51-0,60-0,74
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -7,7e-11,3e-7,0e-7,6e-8,8

Source : FMI - World Economic Outlook Database - dernières données disponibles.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20092010201120122013
Leu moldave (MDL) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 15,4516,3716,3215,57-

Source : Banque Mondiale - dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

Le secteur agricole représente 13,8% du PIB et emploie près de 27% de la population active. Les principales productions de la Moldavie sont les fruits et légumes, le tabac et le vin. 

Le secteur secondaire aura représenté 19,9% du PIB en 2013 et employé près de 18,5% de la population. L'industrie nationale doit faire face à un double défi : la perte de son industrie lourde depuis l'indépendance auto-proclamée de la Transnistrie (région pro-russe) et la situation de dépendance économique relevant d'une absence de ressources énergétiques sur le territoire.

La structure du PIB s'oriente progressivement vers les services, au détriment de l'industrie lourde et de l'agriculture. Le secteur aura représenté près de 66,2% du PIB en 2013 et employé plus de la moitié de la population active (54,5%). Il est tiré par les assurances, le conseil juridique et les télécommunications.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 26,4 19,3 54,3
Valeur ajoutée (en % du PIB) 14,6 16,6 68,7
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 41,0 7,4 1,5

Source : Banque Mondiale - dernières données disponibles.

 
Indicateurs socio-économiques 201220132014 (e)
Taux de chômage (%) 5,66,25,7

Source : FMI - World Economic Outlook Database - dernières données disponibles

 

Retour vers le haut

Plus d'informations sur la page "Market Analyses about Moldova" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

La population active en chiffres

20112013
Population active 1.173.0001.206.000

Source : CIA - The world factbook

 
200920102011
Taux d'activité total -49,60%41,50%
Taux d'activité des hommes 53,10%44,50%45,10%
Taux d'activité des femmes 46,50%37,90%38,40%

Source : ONU - Organisation des Nations Unies

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
57.3/100
Classement :
Quasiment administré
Rang mondial :
110/178
Rang régional :
39/43

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2014, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
3/7

Carte des libertés 2014
Source : Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
56/180
Evolution :
1 place de moins par rapport à 2013

Source : Classement mondial de la liberté de la presse 2014, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
All Moldova: Site d'information sur la République de Moldavie (seulement en Anglais).
Les ressources utiles
Ministère de l'Economie de la République de Moldavie
Banque Nationale de Moldavie (en anglais)
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, tous droits de reproductions réservés.
Dernières mises à jour en Juillet 2014

 
Fiches pays Indicateurs économiques
Etudes de marché Flux Import-Export Salons professionnels Veille économique Données sur la consommation Fédérations professionnelles Revue professionnelle Annuaires professionnels Testez votre produit
Prospection et développement commercial Approche réglementaire et administrative Gestion des flux et transport Fiches méthodes
Expertises et témoignages Le Club Export Les actualités Telelangue©